Découvertes au jour le jour

Le podcast ici

20 février 04

Le printemps arrive, mais l’hiver se défend et nous envoie des coups de froid.

Autostrade

 Nous avons encore eu de la neige et une tempête que de mémoire de Syrien on n’a jamais eue ici. Le vent a jeté à bas des arbres, arraché des compresseurs de climatiseurs, des paraboles de télévision, emporté des toits, des bouts de mur ; provoqué des pannes d’électricité, bref, c’était l’apocalypse.

A l’institut, j’ai donc recommencé la quatrième ; heureuse surprise, les élèves sont les plus sympas que j’aie rencontrés jusqu’ici : studieux, silencieux, compétents. C’est un vrai plaisir d’assister aux cours d’autant plus que pour moi c’est une répétition.

Aujourd’hui, je visite Damas avec Marianne, une Espagnole professeure d’anglais, également élève à l’institut.

Encouragées d’être deux, nous nous aventurons hors des rues battues et découvrons  des coins fabuleux. Nous avons l’impression de nous trouver dans les Mille et une nuits ; et toujours ces témoignages d’incroyable gentillesse qu’il s’agisse du muezzin qui bien qu’en retard prend le temps de nous confirmer que c’est bien de lui qu’émane l’appel à la prière et non pas d’une cassette,

Muezzin
… du menuisier qui nous présente les dix chats de la cour de son atelier

du pâtissier qui nous régale de ses merveilleux petits gâteaux, ou du marchand de disque qui me ferait volontiers écouter toutes les plages du disque que je veux acheter.

….Une semaine plus tard, le 27 février 04

Après la prière du vendredi que je raconte sur le podcast du jour, nous grimpons jusqu’à la montagne des quarante Wali  où on trouve un sanctuaire et la grotte dans laquelle Caïn aurait tué Abel et où seraient aussi passés Abraham et Saint George. D’accord, moi aussi je suis un peu sceptique, mais le responsable nous montre la grotte en question et l’endroit où  la montagne horrifiée a ouvert la bouche lors du crime (dans la bouche, un énorme rocher en forme de langue) ainsi que les larmes qui gouttent du plafond. C’est après tout le premier crime perpétré par un humain.

Le Tintoret

Le lieu des quarante Wali est très agréable ; l’air y est pur et la vue sur Damas très belle. Dans la video ci-dessus vous apprendrez peut-être qui étaient ces quarante Wali.

Marianne

La grimpette a été rude d’autant plus que mal renseignées nous nous perdons sur les pentes du Mont Kassioun ; nous finissons par rejoindre un confortable escalier.

Nous finissons cette  journée de bonheur au club des journalistes où l’on peut boire de la bière et du vin et où ils font de bonnes frites.

Un avis sur « Découvertes au jour le jour »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :