Damas : Mezze

A Mezze : parmi les cactus, un cimetière militaire

Mezze, mon quartier, compte, avec Abou Roumané et Malki,  parmi les plus jolis de la capitale. Il n’y a pas qu’un seul Mezze. Le plus chic serait sans aucun doute Mezze Est, et c’est là qu’en sortant de mes rondes habituelles, je découvre d’ immenses champs de cactus

Puis, au milieu de ces champs, signalé par des ifs,

un cimetière où reposent environ 1250 militaires du Commonwealth tombés lors de la première et de la seconde guerres mondiales ; dans le premier cas, lors de batailles contre les Ottomans et dans le second, contre les forces de Vichy. Voici une vue générale du lieu et quelques unes des tombes.

Outre Mezze-Est, il y a Mezze-Ouest où j’habite, puis, partant à l’assaut de la montagne,  Mezze Djabal  et le vieux Mezze ou Cheikh Sad. Entre Cheikh Sad et l’Otstrade (autostrade) se trouve un petit camp palestinien qui est en fait en dur. Le mot camp en arabe, mouheyem, désigne les quartiers palestiniens.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :